Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« LES BA-RONGA » ANGOLA DELAGOA BAY, 1898

octobre 29th, 2013
Société Neuchâteloise de Géographie, 1898
Édition originale
Bulletin de la Société Neuchateloise de Géographie, tome X

Les Ba-Ronga.
Étude ethnographique d’Henri-Alexandre Junot sur les indigènes de la Baie de Delagoa au Mozambique.

C’est en tant que missionnaire suisse pour le compte de l’Église romande qu’Henri-Alexandre Junot s’installe au Mozambique. Il fait partie de la mission suisse , qui exerce depuis longtemps son activité religieuse dans le sud-est de l’Afrique, et tient son centre principal à Lourenço-Marquès (Mozambique).

Maputo (ancienne Lourenço Marques) est une grande ville d’Afrique australe et la capitale du Mozambique. Baignée par l’océan Indien, elle est située à moins de 100 km de la frontière de l’Afrique du Sud.

Jadis, la « Baie de Delagoa, Baía da Lagoa ou Baía do Espírito Santo », aujourd’hui « Baie de Maputo » (Baía de Maputo en portuguais) était la première escale maritime en provenance de Goa (Inde).

Il visite les régions et entretient des relations quotidiennes et étroites avec les indigènes qui les habitent. Celles-ci lui permettront d’étudier à fond la langue et les mœurs de ces derniers.

Il s’est attaché particulièrement au groupe ethnique important des Ronga et Ba-Ronga, qui s’étend des bords de la baie de Delagoa jusqu’aux confins du Natal, du Zoulouland et du Souaziland, et qui appartient linguisliquement à la famille tonga et bantou.

Dans cette rare monographie qu’il rédige en 1888, il s’attache à faire connaître sous tous ses aspects, l’une des tribus les plus curieuses de l’Afrique méridionale, les Ba-Ronga. Abondance des détails sur la vie familiale, les coutumes religieuses, les superstitions, les chants populaires.

Étude ethnographique sur les indigènes de la baie de Delagoa. Mœurs – Droit coutumier – Vie nationale – Industrie – Traditions – Superstitions et Religion.

Les Ba-Ronga sont, comme tous les Bantous, agriculteurs et sédentaires. Mais le voisinage des Européens établis depuis longtemps sur la côte de la baie de Delagoa a développé chez eux des instincts de commerce et contribué peut-être à développer, à côté d’une industrie très curieuse, des rudiments d’art.

On remarquera la prédominance de l’élément végétal dans les produits de l’industrie et de l’art (paniers, sacs, cannes,besaces, passoires en vannerie, cuillères, pipes, escabeaux en bois sculpté).

illustrations en N/B
(Edition originale)
290 pages, 24 x 16 cm
livre broché non coupé, couverture souple
occasion

swiss-tomex_002.jpg

swiss-tomex_003.jpg

swiss-tomex_004.jpg

swiss-tomex_005.jpg

swiss-tomex_006.jpg

swiss-tomex_007.jpg

swiss-tomex_008.jpg

swiss-tomex_009.jpg

swiss-tomex_010.jpg

swiss-tomex_011.jpg

swiss-tomex_012.jpg

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…