Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« ESCULTURA TSCHOKWE »

août 19th, 2012

LA SCULPTURE TSCHOKWE

Marie-Louise Bastin / Fundação Dr. António Cupertino de Miranda.
Faculdade de Letras da Universidade do Porto, 1999

Rare catalogue rédigé par Marie-Louise Bastin consacré à la culture et aux arts des Tschokwe d’Angola.

Les Tshokwe (Chokwe) vivent dans un vaste territoire du nord est de l’Angola, et aussi dans des zones importantes de la République Démocratique du Congo et de façon plus dispersée au nord-ouest de la Zambie.

Autrefois, les Tshokwe croyaient en un dieu créateur Kalunga qu’ils invoquaient dans leurs prières mais ne lui rendaient aucun culte.

L’association « Mukanda » se chargeait de l’initiation des jeunes garçons. Elle comprenait l’enseignement des connaissances et la circoncision. La sculpture traditionnelle Tschokwe est l’une des plus appréciées de l’Afrique centrale.

Les Tshokwe ont produit de nombreux masques, la plupart d’entre eux sont peints dans les 3 couleurs de base et réalisés avec des fibres végétales, des morceaux de tissus et de papier.

Les masques en fibre réalisés à base de résine et d’étoffe d’écorce battue, de fibres végétales et de morceaux de tissus avaient en commun d’être recouverts de peintures symboliques apposées selon des figures signifiantes.

On distingue dans cette catégorie, le masque sacré Cikungu qui comporte en plus du bleu d’importation et les masques d’initiation des jeunes garçons. Le masque d’initiation le plus important est Cikunza qui représente un esprit bienfaisant.

Autrefois ces masques étaient brulés en fin d’initiation. Aujourd’hui, les masques sont conservés le plus longtemps possible. Ils sont restaurés avant chaque nouvelle utilisation, afin qu’ils conservent leur efficacité.

Rassemblant une cinquantaine de pièces d’une valeur inestimable appartenant à différentes institutions du Portugal, l’exposition réalisée autour de Marie-Louise Bastin, visait à nous faire mieux appréhender l’art et la culture Tschokwe, en comprenant mieux la singularité artistique de ce peuple.

illustrations en couleurs et N/B
154 pages, 22 x 28 cm
livre broché en anglais et portugais
occasion

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…