Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« ART AFRICAIN ET OCÉANIEN » LOUIS PERROIS TRUITARD

septembre 18th, 2014

-
Christie’s, 13 décembre 2011

Catalogue de ventes

Rare masque Fang Ngil aux proportions exceptionnelles, c’est l’un des plus grands exemplaires connus. Modigliani aimait l’art africain, il en a souvent dessiné et ses formes doivent beaucoup (sinon tout) à l’art africain.

Rapporté dans les années 1920 par Léon Truitard, administrateur des Colonies en poste au Cameroun, ce rare masque Fang Ngil est resté accroché aux murs de sa maison bourguignonne pendant des décennies et n’a jamais été publié. Léon Truitard et sa femme Suzanne, artiste peintre et graveur, sans être des collectionneurs au sens strict, étaient amateurs d’art et avaient un œil sûr : ils n’ont conservé que des pièces de tout premier ordre.
- Texte de Louis Perrois sur le masque Truitard.

Un rare lion Fon créé à la fin du XIXe siècle pour le trésor de Glélé, le roi du Dahomey (aujourd’hui Bénin), dont le symbole est le lion. Aucun autre travail Fon de cette qualité n’avait été mis sur le marché depuis plus de 20 ans.

En matière d’art océanien, la vente aux enchères proposait des sculptures Malagan de Nouvelle-Irlande provenant de la collection de William Ohly commencée à Londres dans les années 1940.

illustrations en N&B et en couleurs
92 pages, 27 x 21 cm
livre broché, couverture souple
occasion

13dec11_002.jpg

13dec11_003.jpg

13dec11_004.jpg

13dec11_005.jpg

13dec11_006.jpg

13dec11_007.jpg

13dec11_008.jpg

13dec11_009.jpg

13dec11_010.jpg

13dec11_011.jpg

13dec11_012.jpg

13dec11_013.jpg

13dec11_014.jpg

13dec11_015.jpg

13dec11_016.jpg

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…