Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« SUCCESSION DE MR & MME PAUL MORAND » EXTRÊME ORIENT CHINE

février 23rd, 2015

-
Ader Picard Tajan – Palais d’Orsay, 1977

Catalogue de ventes
Experts : Beurdeley, Ratton

Succession de Madame Paul Morand et de Paul Morand de l’Académie Française.
Tableaux anciens et modernes. Objets d’extrême orient. Céramique de la chine. Haute curiosité. Orfèvrerie ancienne et moderne.

Paul Morand, un amateur d’art asiatique.

Maurice Rheims, qui fut son ami depuis 1959, évoque cet «homme délicieux, amateur raffiné» qui fut son mentor pour entrer à l’Académie, et son épouse, «vieille impératrice asiatique, savourant son thé dans une tasse en céramique bleue d’époque Ming, assise au centre d’un trône moghol du XVIIIe s. marqué d’un « M » majuscule, acquis par Morand lors d’un voyage».

Désigné comme son exécuteur testamentaire, le commissaire-priseur fut chargé des modalités du legs de leurs biens à l’Académie et acquit ce «trône asiatique» lors de la vente aux enchères publiques de la succession des 16 et 17 novembre 1977 au Palais d’Orsay à Paris, qui comprenait un grand portrait en pied d’Hélène Morand au pastel par Lucien Lévy-Dhurmer et les nombreux tableaux, meubles et objets d’art en majeure partie d’Extrême-Orient, qui ornaient l’hôtel particulier de l’avenue Charles-Floquet à Paris (construit pour son beau-père le prince Soutzo par Pierre Humbert) et la maison des Hayes, vers Rambouillet.

illustrations en N/B et une en couleurs
80 pages, 24 x 19 cm
livre broché, couverture souple
occasion

paul-morand_002.jpg

paul-morand_003.jpg

paul-morand_004.jpg

paul-morand_005.jpg

paul-morand_006.jpg

paul-morand_007.jpg

paul-morand_008.jpg

paul-morand_009.jpg

paul-morand_010.jpg

paul-morand_011.jpg

paul-morand_012.jpg

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

 

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…