Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

LIVRE CULTE ! « MADAGASCAR THE ZEBU AS GUIDE »

août 27th, 2014

-
Sandra Evers – Berg en Dal, Afrika Museum, 1998

Le zébu ou bœuf à bosse, occupe une place essentielle dans la culture malgache. Sa domestication en fait un des piliers de l’ordre social. Au temps des royautés, l’élevage des zébus assurait la survie du lignage, la taille du troupeau faisait la richesse et la puissance du groupe familial.

Symbole de prestige, le zébu est aussi un animal sacré, qui joue un grand rôle dans toutes les cérémonies.

À Madagascar, du temps des royautés, le puissant était un riche éleveur et le riche éleveur ne pouvait être que puissant.

Alors que l’élevage est aujourd’hui en voie de disparition à Madagascar, les manières aristocratiques des éleveurs, véritable code pour l’expression et la gestion des relations, servent encore de fondement au jeu social en milieu rural.

Dynasties et développement de l’élevage sont deux phénomènes étroitement associés dans l’histoire de Madagascar. En effet, pendant plusieurs siècles, du XVIIe au XIXe, les sociétés se sont construites autour du couple bœuf-monarchie. L’élevage sera le vrai fondement du pouvoir.

Les lignages ou les clans n’ont une histoire que s’ils ont des bœufs et des ancêtres. Les lignages ou clans qui remontent le plus haut dans leur généalogie, dont les ancêtres voisinent avec les divinités, sont aussi ceux dont les grands troupeaux donneront des bœufs aux pelages les plus rares et les plus recherchés.

Ces pelages, requis pour telle ou telle cérémonie, permettent de faire la preuve de son rang, de son « haut lignage ». Ainsi, dans l’imaginaire partagé des éleveurs, le troupeau est une image des ancêtres dans le monde des vivants. Ces ancêtres sont notamment présents au moment des funérailles, quand on fait défiler le troupeau devant le cercueil du défunt.

Tout rituel s’accompagne du sacrifice d’un ou de plusieurs zébus choisis d’après les couleurs de leur robe, selon une nomenclature fixée par la tradition et connue du devin.

illustrations en N/B et en couleurs
154 pages, 23 x 23 cm
livre broché, couverture souple
occasion

madagascar_002.jpg

madagascar_003.jpg

madagascar_004.jpg

madagascar_005.jpg

madagascar_006.jpg

madagascar_007.jpg

madagascar_008.jpg

madagascar_009.jpg

madagascar_010.jpg

madagascar_011.jpg

madagascar_012.jpg

madagascar_013.jpg

madagascar_014.jpg

madagascar_015.jpg

madagascar_016.jpg

madagascar_017.jpg

madagascar_018.jpg

madagascar_019.jpg

madagascar_020.jpg

madagascar_021.jpg

madagascar_022.jpg

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…