Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« COLLECTION FRUM » JAMES HOOPER ART OCÉANIEN

septembre 8th, 2014

-
Sotheby’s Paris, septembre 2014

Le16 septembre 2014, Sotheby’s Paris dispersera la légendaire collection d’art océanien constituée par Murray Frum.
Cette collection illustre la très riche variété stylistique des arts océaniens et se distingue en particulier par ses trésors de Polynésie.

La première moitié du XXe siècle fut un âge d’or pour les collectionneurs britanniques amateurs d’art océanien. Les noms des plus célèbres d’entre eux sont superbement mis à l’honneur dans la Collection Frum, avec neuf œuvres provenant de la collection de James Hooper – acquises lors des célèbres ventes aux enchères de sa collection, en 1979 et 1980 – d’autres ayant appartenu aux collectionneurs Harry Beasley et Kenneth Webster, ou encore à Jacob Epstein.

Parmi les trésors de Polynésie, notons en particulier la hampe d’un «dieu-bâton» (atua rakau) de l’île de Rarotonga, Îles Cook… Provenant de la Collection de James Hooper, elle constitue la partie supérieure d’un bâton dont la tige centrale était enveloppée d’une étoffe en tapa. Si leur signification demeure énigmatique, ces objets étaient associés à l’incarnation du dieu créateur Tangaroa.

Le missionnaire John Williams, de la London Missionary Society, affirme avoir détruit la majorité de ces objets sacrés alors jugées idolâtres, lors de son séjour sur l’île de Rarotonga, entre 1827 et 1828. Aujourd’hui parmi la vingtaine de ces objets qui ont survécu, seuls trois, dont celui-ci, demeurent en mains privées.

L’ensemble de sculptures de Nouvelle-Irlande de la Collection Frum évoque le «pouvoir de séduction et de fascination» que posséda cet art aux yeux d’André Breton et des Surréalistes. Il est dominé par une superbe statue monumentale Uli incarnant, avec son – rare – personnage auxiliaire ventral, la puissance idéalisée d’un chef de clan (à la fois fort et agressif, et capable de nourrir son clan).

Collectée en 1882 lors de l’Expédition Austro-Hongroise, cet uli entra dans les collections du Linden Museum de Stuttgart, avant d’entrer dans celles de deux célèbres collectionneurs d’art de Nouvelle-Irlande : Ernst Heinrich, puis le peintre et sculpteur d’avant-garde, Serge Brignoni.

Constituée par Murray Frum (1931-2013), homme d’affaires canadien, collectionneur passionné et exigeant, cette collection est incontestablement légendaire et exceptionnelle. Gageons que les ventes atteindront des montants records.

illustrations en N/B et en couleurs
140 pages, 30 x 23 cm
livre broché, couverture souple
occasion

coll-frum_002.jpg

coll-frum_003.jpg

coll-frum_004.jpg

coll-frum_005.jpg

coll-frum_006.jpg

coll-frum_007.jpg

coll-frum_008.jpg

coll-frum_009.jpg

coll-frum_010.jpg

coll-frum_011.jpg

coll-frum_012.jpg

coll-frum_013.jpg

coll-frum_014.jpg

coll-frum_015.jpg

coll-frum_016.jpg

coll-frum_017.jpg

coll-frum_018.jpg

coll-frum_019.jpg

coll-frum_020.jpg

coll-frum_021.jpg

coll-frum_022.jpg

coll-frum_023.jpg

coll-frum_024.jpg

coll-frum_025.jpg

coll-frum_026.jpg

coll-frum_027.jpg

coll-frum_028.jpg

coll-frum_029.jpg

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…