Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« IN PURSUIT OF BEAUTY : THE MYRON KUNIN COLLECTION… »

janvier 26th, 2015

-
Sotheby’s New York, novembre 2014

Le 11 novembre 2014, Sotheby’s New York dispersait la Collection « In Pursuit of Beauty – The Myron Kunin Collection of African Art » constituée par l’homme d’affaires et magnat des salons de coiffure Myron Kunin. Self-made man, Myron Kunin s’était enrichi en transformant la petite entreprise familiale du Minnesota en un empire mondial de la coiffure englobant des marques comme Vidal Sassoon et Jean-Louis David.

Décédé l’année dernière et à l’instar d’Helena Rubinstein, il avait consacré sa vie à la beauté, aussi bien en tant qu’homme d’affaires que comme collectionneur d’art.

Sa collection d’art africain encore plus importante que celle d’Allan Stone dispersée l’année dernière, est aujourd’hui décrite comme une « collection d’envergure mondiale et une des plus magnifiques jamais assemblée dans le monde de l’art africain ». Il s’agissait du plus important ensemble du genre jamais vendu sur le marché américain et qui atteint 41,6 millions de dollars.

Bon nombre des pièces proposées provenaient de collections prestigieuses (Rubinstein, Arman, de Miré entre autre) et avaient été exhibées et publiées dans de nombreux ouvrages prépondérants.

Une des pièces phare de la vente était une statue féminine Senufo (Debele) de la Côte d’Ivoire. Cédée pour près de dix millions d’euros, cette pièce de style Sikasso et dont il n’existe que cinq exemplaires dans le monde appartenut un temps à Pablo Picasso. Icône de l’art africain, elle est à ce jour la pièce la plus chère au monde, détrônant ainsi le record atteint par le masque «Ngil», chef-d’œuvre de l’art Fang du XIXe siècle et qui provenait de la collection Claude Vérité.

Datée du XIXème siècle ou du début du XXème siècle, elle apparut pour la première fois chez le marchand Emil Storrer. «C’est un objet trophée avec un pedigree parfait et une histoire mythique», commentait à l’issue de la vente Bernard de Grunne.

Avec ses traits cubistes et développant ici de puissantes épaules il nous semble aisé d’imaginer son mouvement presque tournoyant, lorsqu’elle martelait le sol à l’occasion de funérailles.

La superbe statue Ngbaka qui avait appartenu à Georges de Miré, une rare tête Fang soclée par Inagaki et commentée par Louis Perrois, une statuette Phemba, un janus Songye et enfin le fétiche à clous qui illustrait l’ouvrage éponyme de Raoul Léhuard et tant d’autres oeuvres qui pulvérisèrent elles aussi des records.

Toute l’histoire de l’art africain était résumée dans cette vente exceptionnelle témoin d’une période pionnière de l’Art Nègre…

illustrations en N/B et en couleurs
356 pages, 30 x 23 cm
livre broché en anglais, couverture souple
occasion

in-pursuit_002.jpg

in-pursuit_003.jpg

in-pursuit_004.jpg

in-pursuit_005.jpg

in-pursuit_006.jpg

in-pursuit_007.jpg

in-pursuit_008.jpg

in-pursuit_009.jpg

in-pursuit_010.jpg

in-pursuit_011.jpg

in-pursuit_012.jpg

in-pursuit_013.jpg

in-pursuit_014.jpg

in-pursuit_015.jpg

in-pursuit_016.jpg

in-pursuit_017.jpg

in-pursuit_018.jpg

in-pursuit_019.jpg

in-pursuit_020.jpg

in-pursuit_021.jpg

in-pursuit_022.jpg

in-pursuit_023.jpg

in-pursuit_024.jpg

in-pursuit_025.jpg

in-pursuit_026.jpg

in-pursuit_027.jpg

in-pursuit_028.jpg

in-pursuit_029.jpg

in-pursuit_030.jpg

in-pursuit_031.jpg

in-pursuit_032.jpg

in-pursuit_033.jpg

in-pursuit_034.jpg

in-pursuit_035.jpg

in-pursuit_036.jpg

in-pursuit_037.jpg

in-pursuit_038.jpg

in-pursuit_039.jpg

in-pursuit_040.jpg

in-pursuit_041.jpg

in-pursuit_042.jpg

in-pursuit_043.jpg

in-pursuit_044.jpg

in-pursuit_045.jpg

in-pursuit_046.jpg

in-pursuit_047.jpg

in-pursuit_048.jpg

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

 

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…