Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« L’ART NÈGRE CHEZ PAUL GUILLAUME »

août 16th, 2012

Rare collector !

LES ARTS À PARIS – UNE ESTHÉTIQUE NOUVELLE
Paul Guillaume
Les Arts à Paris, 1919

Rare numéro de la revue « Les Arts à Paris » présentant un article inaugural illustré sur l’art nègre rédigé par Paul Guillaume

Le nom de Paul Guillaume est attaché à l’histoire artistique des années 20, ses qualités de collectionneur sont notoirement réputées. Il fut le fondateur de la revue « Les Arts à Paris », qu’il créa et dirigea de 1918 à 1935.

En 1904 à Paris, alors capitale des arts, Paul Guillaume découvre dans
la vitrine d’une modeste blanchisserie de Montmartre, une « idole noire ».
Il fait aussitôt part de sa découverte à Guillaume Apollinaire. Quelques mois plus tard, Vlaminck initie à l’art nègre ses pairs fauves, Matisse et Derain, son compagnon d’atelier, à qui il offre un masque fang.

Avec Picasso, ils y trouvent la justification de leurs recherches picturales,
la raison de rompre enfin avec l’art antique et commencent une ambitieuse collection d’art primitif, bientôt suivis par Braque, Dunoyer de Segonzac, Moreau, Lhote, Marie Laurencin, puis Max Jacob et Blaise Cendrars.

Au-delà de ce cercle d’initiés, l’engouement pour l’art des contrées exotiques se diffuse rapidement auprès d’un plus large public, lançant à partir des années 1910 une véritable vague de « négrophilie » qui marque de manière déterminante, outre la peinture, la sculpture, la musique, l’architecture et la littérature.

L’école nègre est née.

Sommaire :
- Une esthétique nouvelle * L’art nègre, Paul Guillaume
- Art et bolchévisme * Jean Mollet
- La première fête nègre * Le nègre bleu
- A propos du tableau de Marie Laurencin

illustrations en N/B
14 pages, 18 x 27 cm
livre broché, couverture souple

 

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…