Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

CULTISSIME ! « HUMAN LEOPARD » 1915

septembre 4th, 2012

 

LA SOCIÉTÉ SECRÈTE DU PORO * LE CANNIBALISME
K. J. Beatty – Préface de Sir William Brandford Griffith
Hugh Rees, LTD 1915,
First Edition

En Afrique, le léopard est considéré comme l’attribut des chefs. Parmi les plus célèbres sociétés secrètes, celle des hommes-léopards de Sierra Leone (objet de l’ouvrage), fut la plus meurtrière. Intriguée par un nombre impressionnant de morts suspectes, l’administration coloniale britannique enquêta car les cadavres atrocement mutilés présentaient tous de profondes blessures à la gorge et sur le reste du corps .

Ces blessures n’étaient pas l’œuvre d’un fauve mais celle des hommes-léopards, dont l’origine venait des Aniotos, qui selon les autorités coloniales du Congo belge, auraient assassiné des centaines d’africains au début du XX siècle.
Aujourd’hui interdit, le culte du léopard fut très présent en Sierra Leone, où ses membres tuaient en coupant et tailladant leurs proies humaines avec des griffes d’acier.

Lors de cérémonies dites sanglantes, ils buvaient le sang et mangeaient la chair
de leurs victimes humaines. Les aspirants devaient boire une bouteille de sang de leur victimes en présence des membres assemblés.

Les adeptes croyaient que l’élixir magique connu sous le nom de « borfima », dont ils tiraient le breuvage à partir des intestins de leur victime, leur apportait des pouvoirs surhumains et leur permettait de se transformer en léopard.
L’initiation proprement dite, celle qui permet de s’identifier à l’esprit du léopard consistait à « entrer dans le fétiche » ou « entrer dans le médicament ».

Les novices effectuaient leur initiation dans des camps en forêt. Pendant cette période, ils subissaient une série d’épreuves physiques et psychologiques destinées à les endurcir. Le but était d’apprendre l’obéissance et la ténacité.

En interconnexion avec la société secrète du Poro, la société des hommes-léopard ou du « go », ne manquera pas d’intéresser tous ceux qui apprécient les arts des Mende et des Dan.

illustrations en N/B
138 pages, 22 x 15 cm
livre relié en anglais, couverture cartonnée

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…