Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« L’ART BRUT SÉLECTIONS DES COLLECTIONS »

août 19th, 2014

Préface de Jean Dubuffet
Musée des Arts Décoratifs, 1967

Catalogue d’Exposition
Définition de l’art brut :  » De l’art où se manifeste la fonction de l’invention, et non celles, constantes dans l’art culturel, du caméléon et du singe ».

Le terme d’art brut apparaît dès 1945, lorsque Jean Dubuffet effectue ses tous premiers voyages de prospection d’œuvres marginales entre la Suisse et la  France.

Deux ans plus tard, le marchand René Drouin met à sa disposition le sous-sol de sa galerie, place Vendôme à Paris, qui devient le Foyer de l’art brut. Ce lieu, inauguré avec les Barbus Müller, accueille ensuite des expositions consacrées à Wölfli, Crépin, Aloïse, Salingardes, Forestier, Juva et Hernandez.

En automne 1948, le Foyer de l’art brut est transféré dans un pavillon prêté par l’éditeur Gaston Gallimard et devient la Compagnie de l’art brut, dont les membres fondateurs sont Jean Dubuffet, André Breton, Jean Paulhan, Charles Ratton, Henri-Pierre Roché, Michel Tapié et Edmond Bomsel. Le peintre Slavko Kopac assure le rôle de conservateur de la Collection.

En octobre 1949, la galerie René Drouin expose 200 œuvres de 60 auteurs différents.

En 1967, le Musée des Arts Décoratifs à Paris, présente une sélection de 700 œuvres dues à 75 auteurs.

Soucieux de donner à la Collection un statut définitif Jean Dubuffet décide en 1972 d’en faire don à la Municipalité de Lausanne, où elle sera définitivement transférée.

illustrations en N/B et en couleurs
128 pages, 24 x 18 cm
livre broché, couverture souple
occasion

art-brut_002.jpg

art-brut_003.jpg

art-brut_004.jpg

art-brut_005.jpg

art-brut_006.jpg

art-brut_007.jpg

art-brut_008.jpg

art-brut_009.jpg

art-brut_010.jpg

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…