Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« LES ARTS MUSULMANS » ARCHITECTURE ARTS DÉCORATIFS ET INDUSTRIELS

mai 8th, 2015

-
Gaston Migeon
G. van Oest, 1926

Dans cet ouvrage qui fait partie de la Bibliothèque d’Histoire de l’Art, Gaston Migeon (Directeur honoraire des Musées nationaux) offre en un nombre restreint de pages, une vue d’ensemble des arts musulmans. Un véritable album composé de soixante-quatre planches joliment exécutées viennent illustrer son exposé.

L’ouvrage est divisé en deux parties : l’architecture, les arts décoratifs et industriels.

- L’architecture
Les grands monuments qui embellissent le monde musulman ayant été construits sur l’initiative des souverains, il étudie successivement l’œuvre architecturale laissée par chacune des grandes dynasties musulmanes qui ont régné de l’Espagne à l’Inde.

Les Ommiades construisent la mosquée de Damas et celle de Cordoue. Le fatimite Al Muizz qui parti de l’Ifri-kiya, c’est-à-dire de la Tunisie, conquit l’Egypte au milieu du Xème siècle et enrichit le Caire, qu’il avait fondé, d’un splendide palais et de la mosquée d’El Azhar.

Les sultans mamelouks bahrites et circassiens ont contribué à l’ornementation monumentale du Caire. L’un des plus beaux monuments du monde islamique, la mosquée Hassan est l’œuvre de l’un d’eux.

Les Turcs Osmanlis ornent Brousse, leur capitale, de monuments restés célèbres : Bajazet et Soliman le Magnifique y font construire les admirables mosquées qui portent leurs noms.

Il en conclut que depuis deux siècles et demi, l’art architectural musulman n’a rien produit de comparable à ces admirables modèles. Le plus récent des monuments que l’auteur ait jugé digne d’être reproduit est le Taj Mahal à Agra (Inde) .

- Les arts décoratifs et industriels.
L’art du dessin et de la peinture se borna presque exclusivement dans le monde musulman à la décoration du livre. La sculpture chez les peuples musulmans n’a été que décorative ou épigraphique.

Les trésors princiers contenaient certainement beaucoup d’objets précieux, de métaux rares, mais peu sont parvenus jusqu’à nous. Les objets en cristal de roche, les verres émaillés, les faïences, les tissus et les tapis forment autant de catégories d’objets.

En terminant, l’auteur rappelle que l’art arabe en soi n’existait pas, mais qu’il a été créé avec les traditions des anciennes civilisations indigènes. Cet art a étendu son influence sur celui de l’occident par la transmission des petits objets de transport facile.

illustrations en N/B (64 planches)
48 pages, 19 x 25 cm
livre cousu, couverture souple
occasion

arts-musul_002.jpg

arts-musul_003.jpg

arts-musul_004.jpg

arts-musul_005.jpg

arts-musul_006.jpg

arts-musul_007.jpg

arts-musul_008.jpg

arts-musul_009.jpg

arts-musul_010.jpg

arts-musul_011.jpg

arts-musul_012.jpg

arts-musul_013.jpg

arts-musul_014.jpg

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

 

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…