Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« MASQUE NGONTANG » GABON

décembre 31st, 2011

Ouest du Gabon – Peuple Fang

Fang est le nom donné par les Occidentaux à des groupes répartis
sur les territoires du Cameroun, de la Guinée Équatoriale et du Gabon.

Ces peuples proviennent probablement d’une migration issue du Nord-est et se sont installés dans le bassin de l’Ogooué, véritable carrefour de contacts et brassages des différentes ethnies.

D’autre part, par le fait des premiers interprètes de voyageurs occidentaux,
ces groupes furent appelés Pahouins, Panggwe puis l’ensemble de ces populations prirent le nom de Fan puis celui de Fang.

Le masque Ngontang présenté ici, est originaire du groupe ethnique Fang
dans la région du  Woleu-Ntem (Gabon).

Le regard mélancolique, ce masque blanc Ngontang témoigne dans sa sobriété,
d’une étonnante sensibilité.

Il est recouvert entièrement d’argile blanche « ekon », couleur qui réfère,
pour les Fang à l’esprit des morts. Jadis, ce masque était utilisé
lors d’une danse rituelle liée au culte du Byeri.

Son usage ne revêt pas un caractère éminemment sacré, pourtant le danseur initié doit respecter certains gestes rituels spécifiques et certains interdits.

Ces danses étaient censées protéger le village contre la sorcellerie et les maléfices…

Bois tendre recouvert de kaolin blanc
Pigmentation naturelle
Belle patine
Hauteur : 27 cm









Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…