Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« MASQUE NKISI NKONDE ET FÉTICHES À CLOUS »

septembre 23rd, 2014
-

Pour les peuples du Congo, le vrai danger était le « nkúndu », la sorcellerie. Dans un but de protection des individus, des familles ou des communautés, on fabriquait des fétiches (Minkisi) pour lutter, détruire ou affaiblir les mauvais esprits.

Les nkísi représentaient une protection qui s’ajoutait à celle des ancêtres sous des formes physiques et esthétiques extrêmement variables selon l’efficacité recherchée, les lignages concernés et les régions.

Avec ses yeux en verre, ses clous plantés sur le crâne et ses deux petits fétiches surplombant son crane, ce masque du Congo était utilisé lors des rites de protection et souvent associé aux fétiches à clous Nkisi-Nkonde.

Origine : Congo
Matériaux : bois, clous, tissu
Hauteur : 50 cm
occasion

2tetes-congo_001.jpg

2tetes-congo_002.jpg

2tetes-congo_003.jpg

2tetes-congo_004.jpg

2tetes-congo_005.jpg

2tetes-congo_006.jpg

2tetes-congo_007.jpg

2tetes-congo_008.jpg

2tetes-congo_009.jpg

2tetes-congo_010.jpg

Retrouvez-nous sur le site de Contrées Lointaines

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…