Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« BRACELETS DE CHEVILLE SENOUFO » CÔTE D’IVOIRE BIJOUX

octobre 26th, 2015

-

Superbe paire de bracelets de cheville (anneaux de pied) Senoufo en alliage bronzier coulé à la cire perdue et présentant des ornements de part et d’autre.

Qu’ils soient en bronze, en laiton, en argent, en Or, martelés, ciselés, fondus à la cire perdue, les bracelets et les chevillères sont un élément récurent de l’identité Africaine. Parfois très lourds et très encombrants, ils sont toujours des objets esthétiques contribuant à affirmer le prestige du porteur mais aussi à éloigner de lui les puissances maléfiques.

On les définit parfois aussi comme des chevillères « pont de bateau » du fait de leur forme. Ils servaient soit de parure de cheville, soit d’amulette. Dans ce dernier cas, ils étaient portés en pendentif autour du cou, avec un lacet. Ils pouvaient également servir de monnaie. En alliage cuivreux et coulés à la cire perdue, les anneaux sont pleins, donc lourds.

Autrefois les jeunes filles nubiles les portaient en permanence seule ou par paire. Une fois mariées elles ne les portaient que pour les grandes occasions, (funérailles, naissances…) Selon le degré de décoration de l’objet, l’utilisation allait du quotidien aux grandes occasions, pour devenir un objet de prestige.

Recouverts d’une belle patine, ces bracelets de cheville caractérisent parfaitement l’ethnie.

Origine : Ethnie Senoufo / Côte d’Ivoire
Matériaux : bois, kaolin, métal
Longueur : 13 cm
Largeur : 9 cm
occasion

senoufo-brass_001.jpg

senoufo-brass_002.jpg

senoufo-brass_003.jpg

senoufo-brass_004.jpg

senoufo-brass_005.jpg

senoufo-brass_006.jpg

senoufo-brass_007.jpg

senoufo-brass_008.jpg

senoufo-brass_009.jpg

senoufo-brass_010.jpg

senoufo-brass_011.jpg

Retrouvez-nous sur le site de Contrées Lointaines

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…