Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« AFRICAN LEOPARD MEN » ANIOTA SOCIÉTÉS SECRÈTES SIERRA LEONE LIBERIA

février 23rd, 2015

-
Gustav Birger Lindskog
Uppsala Almqvist & Wiksells Boktryckeri, 1954

Studia ethnographica upsaliensia. no. 7

Réputée comme l’une des meilleures études anthropologiques dans ce domaine.

Bien avant la conquête impérialiste des parties intérieures de l’Afrique occidentale, des marins portugais et plus tard néerlandais, français et britanniques ont rapporté des histoires étonnantes concernant les hommes léopards et leurs méfaits.

La Société du Léopard était une société secrète active jusqu’ au début du 20e siècle et qui pratiquait le cannibalisme. On la retrouvait au Congo, Sierra Leone, Libéria, Côte d’Ivoire et au Nigeria. Même si des divergences subsistaient selon les pays, les fondamentaux étaient identiques.

Autrefois actifs au Congo belge, les Aniota ou Anioto, dits aussi « hommes-léopards » pratiquaient l’assassinat rituel en simulant une attaque de léopard. Le terme Aniota viendrait du verbe nyoto qui signifie griffer.

Revêtus de peaux de léopard, les Aniota faisaient régner la terreur dans les villages dans lesquels ils sévissaient la nuit. Ils tuaient leurs victimes en déchiquetant leurs corps à l’aide de griffes de fer acérées, causant de graves lacérations au cou et à la poitrine.

Les victimes étaient souvent retrouvées avec des membres manquants parfois même démunies de tête. La chair de ces derniers était ensuite distribuée aux Aniota reconnus pour leur anthropophagie. Selon leurs croyances, ce cannibalisme rituel renforçait la puissance des membres ainsi que celle de toute leur tribu.

Lors de leur initiation, les jeunes recrues, afin de montrer leur détermination, devaient tuer un de leurs proches, homme, femme ou enfant, en simulant une mort due à un léopard.

Ils n’entraient pas délibérément dans la confrérie mais étaient désignés par les anciens et ne pouvaient se soustraire à leurs ordres. Leur initiation commençait juste après la circoncision. Si le candidat réussissait toutes les épreuves, on lui apprenait alors à imiter les cris des félins et à se servir de ses armes d’assassin.

illustrations en N/B
pages, 29 x 23 cm
livre broché en anglais, couverture souple
occasion

leopard-men_002.jpg

leopard-men_003.jpg

leopard-men_004.jpg

leopard-men_005.jpg

leopard-men_006.jpg

leopard-men_007.jpg

leopard-men_008.jpg

leopard-men_009.jpg

leopard-men_010.jpg

leopard-men_011.jpg

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

 

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…