Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« LES BALLETS AFRICAINS DE KEITA FODEBA » GUINÉE DANSE

mai 25th, 2015

-

Née avec la lutte des peuples africains pour l’affirmation de leur identité culturelle à la veille des indépendances, Les Ballets Africains de Keïta Fodéba s’illustrent dès le début comme porte parole de la culture et de l’art africains à travers le monde en présentant son premier spectacle au Théâtre de l’Etoile des Champs-Elysées à Paris, en France, en novembre 1952. De 1948 à 1958, les Ballets Africains de Keïta Fodéba participent largement à la diffusion de la culture africaine en parcourant l’Afrique et l’Europe de l’Ouest et de l’Est (URSS).

Avec l’indépendance de la République de Guinée le 2 octobre 1958, Keïta Fodéba rentre au pays et met la troupe à la disposition de la jeune République en sous le nom de « Les Ballets Africains de la République de Guinée ». Institution culturelle sous tutelle du Ministère de la Culture, avec un statut de compagnie nationale de danse, de musique, de chorégraphie et de théâtre, Les Ballets Africains sont la toute première troupe de ce genre et offrent au monde entier l’expression traditionnelle des valeurs culturelles, morales et intellectuelles de la société africaine…

Le grand mérite de Keïta Fodéba a été de former une troupe homogène composée d’artistes venant de toutes les contrées africaines et capables de donner un spectacle authentique africain. Ils seront la première troupe à se produire sur le podium de l’ONU à New York, aux Etats Unis, à l’occasion de la célébration de l’Année Internationale des Droits de l’Homme en 1968.

illustrations en couleurs et N/B
10 pages, 27 x 21 cm
livre broché, couverture souple
occasion

ballet-afric_002.jpg

ballet-afric_003.jpg

ballet-afric_004.jpg

ballet-afric_005.jpg

ballet-afric_006.jpg

ballet-afric_007.jpg

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

 

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…