Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

« MUSIQUE ET CHANTS NÈGRES »

septembre 4th, 2012

OMBRES NOIRES
Dr Stephen Chauvet, Henri Hertz, Eduardo Avilès Ramirez, Etienne Rayk

Visages du Monde (revue réservée au corps médical), 1933

C’est en 1929 que Stephen Chauvet rédige son ouvrage de référence intitulé
« La Musique Nègre » qui obtiendra le succès que l’on sait.

Passionné des arts indigènes, il ne sépare pas dans sa ferveur, la musique des arts plastiques. C’est lui qui organisa la soirée de gala donnée le 17 octobre 1931 par l’Institut International pour l’étude des langues et civilisations africaines au cours de laquelle il fait entendre des chants de véritable musique nègre.

Les 2000 personnes présentes furent surtout frappées par les chœurs de chanteurs noirs, accompagnés par des instrumentistes de leurs pays respectifs, que le docteur Stephen Chauvet avait sélectionnés parmi les soldats indigènes du camp de Saint-Maur,
où il était allé exercer quelques mois.

La musique européenne est, depuis la fin du XVe siècle basée sur l’harmonie.
Celle des « nègres » est basée sur la mélodie. Chez les Nègres, comme chez tous les indigènes
dits « primitifs », la musique est la symbiose – musique, chants et danse.

Solidaires, les êtres d’une même tribu manifestent la joie d’un retour de guerre heureuse,
d’une cérémonie d’initiation réussie, d’un mariage ou d’un deuil, par la musique, le chant et la danse.

Musique et chants sont également utilisés par les « nègres » au cours des travaux qu’ils effectuent en commun : travaux des champs, portage, etc…
Ces productions musicales qu’on pourrait appeler « chants d’action » sont adaptées
à un travail collectif aux gestes toujours répétitifs.
Dans cet essai (9 pages) publié en 1933 dans la revue Visages du Monde,
Stephen Chauvet nous trace les grandes lignes de la musique nègre.

Sommaire
Henri Hertz : L’homme noir (3 pages)
Dr Stephen Chauvet : Musique et chants nègres (9 pages)
Eduardo Avilès Ramirez : Parallèles tropicaux (3 pages)
Etienne Rayk : Le théâtre nègre américain (2 pages)
Illustrations en couleurs
livre broché
couverture souple

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !
 

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…