Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…

RARE ! « LES ARTS A PARIS » n°18, juillet 1931

décembre 2nd, 2013

L’année 1913 est une date charnière pour l’Imprimerie Union, puisque c’est à ce moment que l’entreprise exécute ses premières impressions pour le milieu artistique. Ce tournant, ou plutôt cette diversification, s’effectue avec la reprise des « Soirées de Paris » par la baronne d’Oettingen, son frère, Serge Férat, et Guillaume Apollinaire.

Après « Les Soirées de Paris » dirigée par Guillaume Apollinaire et qui cessa à cause de difficultés financières, l’Imprimerie Union réalise « Les Arts à Paris », revue créée et dirigée par Paul Guillaume.

Cette publication constitue l’une des revues d’art les plus influentes des années 10-20, et il est possible de voir une forme de continuation entre les deux revues car Apollinaire écrit dans le premier numéro des Arts à Paris, toutes les rubriques sous divers pseudonymes : Paracelse, Louis Troème, F. Jolibois et Pressement.

Seul l’encadré réservé à l’abonnement à la fin des deux premiers numéros, présente Paul Guillaume comme directeur de la revue. Vingt et un numéros seront publiés. Le tirage (300 à 600 exemplaires), rend ces catalogues extrêment rares.

À chaque numéro, la couverture change jouant sur la diversité des couleurs et des textures. La sobriété de cette mise en page met en évidence le papier, la qualité et la variété de la  typographie dont les caractères changent aussi dans la plupart des numéros.

Les illustrations assez rares au commencement, ne cessent d’augmenter au rythme de la publication. Il s’agit en majorité d’œuvres des artistes de l’École de Paris, d’œuvres d’Art nègre et d’œuvres de Picasso.

Quant au contenu de la revue, on trouve d’un côté de courtes chroniques d’informations, de l’autre des textes de fonds, préfaces, essais, portraits qui lui confèrent sa véritable personnalité.

Ce rare numéro comporte deux sujets majeurs :
- le premier est consacré au peintre Henri Rousseau plus communément dénommé le Douanier Rousseau (9 pages)
- le second sujet est consacré au peintre sculpteur André Derain (17 pages)

illustrations en N/B
110 pages,  18 x 26 cm
livre broché, couverture souple
occasion

arts18paris_002.jpg

arts18paris_003.jpg

arts18paris_004.jpg

arts18paris_005.jpg

arts18paris_006.jpg

arts18paris_007.jpg

arts18paris_008.jpg

arts18paris_009.jpg

arts18paris_010.jpg

arts18paris_011.jpg

Cliquez sur le lien ebay pour nous y retrouver en tant que taille_doucier !

Contrées lointaines

Contrées lointaines, des livres, de la culture et du rêve…